Militante pour l’écologie à Nantes puis à Marseille et Paris, avant de s’établir en Seine-Saint-Denis en 2015, Anne de Rugy s’est engagée depuis longtemps en faveur de la marche à pied, du vélo et des alternatives à l’automobile.

Anne de Rugy

Co-présidente du groupe

Conseillère territoriale déléguée à l’agriculture urbaine

Conseillère métropolitaine du Grand Paris

Conseillère municipale à Bagnolet


Militante pour l’écologie à Nantes puis à Marseille et Paris, avant de s’établir en Seine-Saint-Denis en 2015, Anne de Rugy s’est engagée depuis longtemps en faveur de la marche à pied, du vélo et des alternatives à l’automobile. Elle a été adjointe au maire du 11ème arrondissement de Paris chargée des transports et déplacements de 2001 à 2008, l’époque des premières pistes cyclables traversant Paris, de l’aménagement des couloirs de bus en site propre et des premiers pas de Vélib ! Elle anime alors la commission environnement du conseil des enfants dans laquelle les écoliers découvrent déjà le dérèglement climatique et proposent des solutions. Elle s’intéresse ensuite, comme enseignante et sociologue, aux pratiques écologiques quotidiennes, au changement des représentations par l’écologie et aux reconversions professionnelles décroissantes. Ecologie, sens du travail, organisation de la production, manières de consommer et de vivre, tout est lié !

En 2020, elle participe activement au collectif citoyen « Bagnolet en commun » qui porte aux élections municipales un programme d’écologie populaire visant à rendre compatible la satisfaction des besoins des habitants et l’exigence de réduction des émissions carbone. Elle devient conseillère municipale et représente la ville de Bagnolet au Conseil de la Métropole du Grand Paris et, à ce titre, siège au conseil de territoire d’Est Ensemble.

Elle est avec Wandrille Jumeaux, co-présidente du groupe « Écologie & Citoyenneté ». Elle est déléguée à l’agriculture urbaine et promeut le retour des vergers en ville, la culture comme pratique sociale et pédagogique qui relie les générations, les habitants dans leur diversité et permet de déminéraliser notre environnement. L’agriculture urbaine, c’est la possibilité pour toutes et tous d’agir là où on habite et de rendre son lieu de vie plus beau et plus vivant.

Retrouvez-moi sur Twitter :

Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better