L’été le plus chaud depuis 137 ans TRIBUNE

L’été le plus chaud depuis 137 ans

Selon les données recueillies par SOS médecins,  pendant la canicule du 24 au 28 août 2016, une surmortalité a été observée chez les personnes âges, avec une hausse supérieure à 15 % chez les plus de 85 ans. Ces décès sont la conséquence des coups de chaleur/insolation et des déshydrations.

Depuis la canicule de 2003 nous ne sommes pas parvenus à enrayer ce phénomène. Distributions de brumisateurs, de bouteilles d’eaux, visites à domicile dans les quartiers, les plans successifs ne peuvent rien contre les causes du dérèglement climatique.

Le groupe écologiste et citoyen ne peut se satisfaire d’un unique travail sur les conséquences. Nous devons impérativement limiter les hausses de températures sur notre territoire en préservant des îlots de fraîcheur. Zones boisées, friches redevenant des zones naturelles ou maraîchères, espaces verts, tous ces endroits se doivent d’être préservés, valorisés, protégés et développés. Les périodes de sécheresse se succédant, l’eau deviendra un bien rare que nous aurons aussi à gérer comme un bien commun.

Nous ne pouvons tolérer plus longtemps que des entreprises privées, des multinationales,  des promoteurs, utilisent notre bien commun pour leurs seuls profits.

Remonter