Montreuil met en place un Conseil Local de la Transition

Pionnière en matière de transition écologique, la ville de Montreuil a mis en place samedi 30 mai, dans une première phase à titre expérimental, un Conseil local de la transition.

Un symbole fort : ce lancement se tenait dans l’école Stéphane Hessel, école à énergie positive ouverte il y a un an.

Construit avec de nombreux acteurs locaux de la ville, ce Conseil local de la transition a vocation à fédérer les énergies et la mise en réseau des initiatives. Lancé en présence du maire Patrice Bessac, du premier adjoint Ibrahim Dufriche-Soilihi, et de Claire Compain conseillère déléguée à la transition écologique, ce lancement marque, à six mois des mobilisations autour de la COP 21, le respect d’un engagement fort pris en 2014 auprès des électeurs, de consolidation de la transition écologique dans la ville.

Collecterie, Fab’labs, monnaie locale, ateliers de recyclage ou réparation de vélo… les démarches engagées par les structures associatives ou économiques et solidaires de Montreuil foisonnent. La Ville quant à elle est engagée depuis 2008 dans plusieurs programmes imprégnés par une forte orientation en matière de transition écologique populaire. Citons pêle-mêle : la mise en place d’un Plan énergie climat territorial, la réhabilitation thermique de milliers de logements, la construction de l’école à énergie positive et de la piscine écologique, le développement des transports en commun avec enfin l’aboutissement des projets de réalisation des prolongements de la ligne 11 du métro et de la ligne 1 du Tramway dans le Haut Montreuil , le lancement de la géothermie, etc.

Les élu-e-s de la municipalité s’attacheront ainsi à valoriser les mobilisations dans ce domaine qui ne manqueront pas de s’intensifier à mesure de l’approche de la COP 21.

Remonter